NOUVELLES


Nous demandons à la communauté internationale de défendre les droits du peuple kurde

La Fondation Iratzar condamne les manœuvres turques pour tenter d'interdire le Parti Démocratique du Peuple (HDP) et la condamnation prononcée contre le parlementaire Ömer Faruk Gergerlioglu, pour un texte publié dans son activité sur la liberté d'expression.

La Fondation Iratzar condamne les manœuvres turques pour tenter d'interdire le Parti démocratique du peuple (HDP) et la condamnation prononcée contre le parlementaire Ömer Faruk Gergerlioglu pour un texte publié dans son activité sur la liberté d'expression. La Cour constitutionnelle turque peut décider de la "dissolution" du parti pro-kurde HDP, troisième plus important en Turquie et opposant à Recep Tayyip Erdogan, après qu'un procureur les a accusés de tenter de diviser le pays. Tout est encadré dans une montée des tensions avec les guérilleros du PKK.

La Turquie continue de violer les droits des Kurdes. A cette occasion, il a ouvertement menacé d'interdire le principal parti kurde de Turquie, le HDP.

La demande d'illégalisation fait valoir que le HDP viole l'unité de l'État et répond aux demandes de l'extrême droite, partenaire du gouvernement d'Erdogan. Par conséquent, d'Iratzar nous demandons à la communauté internationale de rejeter publiquement cette injustice et de défendre les droits du peuple kurde face à l'impunité en Turquie.

La Fondation Iratzar continuera à œuvrer pour les droits des peuples et continuera à défendre les droits du peuple kurde et à dénoncer la violation systématique des droits de l'homme par la Turquie.


BOURSES



IPARRORRATZA



ERRIA




TWITTER